top of page

"Quand on a pour soi la justice divine,

     celle des hommes est inutile."

           Paul Toupin - Journaliste (1928-1993)

L'erreur, ce capital mondial de l'humanité...

La Parole de Dieu prise en étau entre un Dieu pur et l'humain impur.


Table de la Loi de Dieu

Ne trouvez-vous pas intéressant que nous n'ayons aucun écrit, aucune parole directe de Jésus ? Nous n'avons pas reçu ses paroles de la même manière que ceux qui ont reçu les tables de la loi.


En postface de cette étrangeté, nous avons ce texte d'un Paul, donc un médiateur, qui nous dit que : "...toute Écriture est inspirée de Dieu pour corriger, pour instruire,...". Il s'agit donc de corriger des erreurs n'est-ce pas ? On se retrouve donc à lire un texte, copies de copies qui seraient truffées d'erreurs et dont l'objectif seraient de corriger les erreurs humaines, les erreurs d'humains... J'aime l'humour de Dieu.

L'erreur, capital de l'humain

Que voulez-vous, il a affaire avec des voyous de la vérité. Mais Il les aime, et Il veut les sauver pour leur faire partager sa Gloire !


Bref, il y a une sorte de balancement entre la pureté originelle de la Parole de Dieu que personne ne détient et qui se retrouve consolidée par l'inerrance biblique (1) et ces humains appelés par Dieu pour servir à communiquer cette parole.

Elle nous permet d'établir une foi solide, et pourtant cette première est l’œuvre visible qui se trouve être le travail des hommes dont "l'inerrance" ne peut-être la caractéristique prédominante chez eux. L'homme n'excelle pas dans la perfection et commet bien des erreurs, ce bougre. C'est comme si Dieu nous donnait une vase d'une grande valeur via les services d'Arsène Lupin, ce grand voleur aux charmes éloquents. Malgré le pédigrée de cet homme, nous recevons ce vase et pouvons profiter de sa valeur.

L'erreur, ce capital mondial de l'humanité

C'est l'Esprit de Dieu qui rend la force, la pureté et la lumière de la Parole de Dieu dans nos vies, nos cœurs et nos âmes.



 

(1) En théologie chrétienne et juive, l’inerrance biblique (ou simplement inerrance) est une position doctrinale selon laquelle la Bible ne comporte aucune erreur dans sa forme originelle (manuscrits d'origine), tant en ce qui concerne la foi et la vie du croyant, qu'au sujet de l'authenticité du texte et des détails relatifs aux thèmes scientifiques, historiques et géographiques. Ceci implique que les auteurs bibliques auraient suivi la volonté de Dieu, et que celui-ci leur aurait évité toute erreur dans leurs affirmations factuelles. (Wikipedia)

Comentários


bottom of page